Brouillage radar

 

Avec d’autres croyants, j’ai eu l’occasion de remarquer que lorsqu’on évoque Dieu avec d’autres personnes ou bien la religion en général, cela ne pose guère de problème à moins de tomber sur un athée particulièrement rétif mais même la plupart des athées peuvent soutenir une discussion sur Dieu sans s’énerver.

En revanche, quelle que soit la personne avec qui vous parlez, évoquer Jésus, c’est déjà engager une discussion hors du commun. L’évocation de Jésus-Christ dérange inconsciemment bien des gens, on passe à un autre sujet dans le meilleur des cas ou bien on fuit la discussion ou au pire, on s’énerve.

 

C’est que Jésus-Christ n’est autre que Dieu incarné, Dieu fait chair, qui a habité parmi nous. Il est Celui qui a donné sa vie pour l’humanité sur une croix il y a plus de 2 000 ans. Ce n’est pas neutre et cela a laissé des traces. Parler de Jésus, cela fait penser à un boxeur sur un ring qui cherche le contact avec son sparring-partner.

En effet, Jésus est Celui qui nous met en contact ou en connexion pour employer un langage plus moderne avec le Dieu créateur et rédempteur, qui a voulu réconcilier des pécheurs avec Lui-même.

Jésus, c’est Celui qui a porté nos péchés sur la croix, s’est substitué à nous en portant la peine que méritait notre culpabilité, qui a été fait péché pour nous.

Le Saint-Esprit de Dieu pousse chaque jour des hommes et des femmes de tous âges à se tourner vers Jésus-Christ afin d’être sauvé.

Jésus a dit : Oui, Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils, son unique, pour que tous ceux qui placent leur confiance en lui échappent à la perdition et qu’ils aient la vie éternelle. Jean 3.16

Jésus est donc engageant et il n’hésite pas à bousculer nos vies. N’est-il pas Celui qui a dit à des pêcheurs de Galilée, comme Jacques et Jean fils de Zébédée, André et Pierre, au collecteur d’impôt Lévi, à Nathanaël, ces paroles : « Suis-moi« .

La vie de ces hommes et de bien d’autres, qui ont suivi Jésus, a été transformée et ils ont fait des choses qu’ils n’auraient pas imaginé auparavant. Leur vie a surtout pris tout son sens.

Aujourd’hui, beaucoup ne savant pas qui est Jésus et ce qu’il a fait pour eux. La Bible explique ce phénomène, on y trouve les paroles de Jésus lui-même, disant à plusieurs de son époque :

Donc, je leur parle avec des comparaisons parce qu’ils regardent, mais ils ne voient pas. Ils entendent, mais ils n’écoutent pas et ne comprennent pas. Ainsi, il leur arrive ce que le prophète Ésaïe a annoncé : “Dieu dit : Vous entendrez bien, mais vous ne comprendrez pas. Vous regarderez bien, mais vous ne verrez pas. Oui, la tête de ce peuple est devenue dure. Ils ont bouché leurs oreilles, ils ont fermé les yeux. Ils ne voulaient pas voir avec leurs yeux, entendre avec leurs oreilles, comprendre avec leur cœur. Ils ne voulaient pas changer leur vie, alors je n’ai pas pu les guérir !” « Mais vous, vous êtes heureux : vos yeux voient et vos oreilles entendent. Mathieu 13.13-16

Combien de fois Dieu parle au cœur des hommes et il y a cette surdité spirituelle, cette cécité spirituelle et cette insensibilité du cœur qui devient dureté. Toutefois, les paroles de Jésus nous indiquent une responsabilité de l’homme qui, activement et non passivement, ferme ses oreilles, ne veut pas voir et ne veut pas comprendre et encore moins changer de vie.

Nos conversations avec les gens démontrent ces faits chaque jour. Combien aussi l’homme est prompt à se trouver bien des excuses pour éviter le filet de l’Evangile.

Evidemment, par cette attitude volontaire, beaucoup montrent qu’ils ont compris que croire en Jésus suppose un engagement à sa suite et beaucoup ont peur de laisser le SEigneur conduire leur vie.

Ceci étant, la société malade dans laquelle nous vivons est une société composée de gens qui conduisent seuls leur vie et on voit le résultat chaque jour dans les faits divers des journaux ou autour de nous.

Jésus le dit : « ils ne m’ont pas donné l’occasion de les guérir ». Combien de personnes avons-nous vu s’approcher du Seigneur mais faire très vite volte-face et ils n’ont pas été guéri de leurs maux intérieurs, d’une vie marquée par le malheur, la souffrance, le vide et le désespoir. D’autres sont trop occupés par une vie égoïstement menée et n’envisagent de s’intéresser au salut de leur âme que dans un avenir lointain, comme s’ils allaient vivre toujours.

Une part plus passive est soulignée par l’apôtre Paul : Pourtant, notre Bonne Nouvelle reste cachée pour certains, pour ceux qui perdent leur vie loin de Dieu et qui ne croient pas. Le dieu mauvais de ce monde a rendu leur intelligence aveugle. Alors ils ne voient pas briller la lumière qui est dans la Bonne Nouvelle. C’est la lumière de la gloire du Christ, lui qui est l’image de Dieu. 2 Corinthiens 4.3-4

Satan, le prince de ce monde, met tout en œuvre pour que les non-croyants ne parviennent pas à être mis en contact avec des disciples de Jésus et ainsi connaître la vérité de l’Evangile et il joue un rôle dans l’aveuglement de ceux et celles qui s’aveuglent déjà eux-mêmes. En gros, il confirme et valide leur aveuglement en scellant celui-ci.

A tous ceux qui ne croient pas car ainsi aveuglés par votre obstination et par le dieu de ce siècle, seule la prière de vos amis ou parents croyants est à même de vous sortir de cette situation spirituelle d’enlisement qui vous empêche d’entrer dans la destinée que Dieu veut pour vous.

Chaque jour, des chrétiens prient pour vous, c’est même un combat spirituel par lequel ils plaident la cause de votre âme devant Dieu, réclamant son action décisive dans votre vie. Toutefois, ce n’est qu’une aide. En aucun cas, Dieu ne peut vous forcer. Il ne peut que provoquer des circonstances et des évènements qui vous permettront de faire un choix crucial et décisif pour votre vie et votre avenir éternel. Il ne peut qu’agir dans les ressorts de votre être pour vous inviter à faire le bon choix.

Jésus n’a jamais menti et il l’a dit : « Entrez par la porte étroite. En effet, la porte qui ouvre sur la mort est large, et le chemin pour y aller est facile. Beaucoup de gens passent par là.  Mais la porte qui ouvre sur la vie est étroite, et le chemin pour y aller est difficile. Ceux qui le trouvent ne sont pas nombreux. » Mathieu 7.13-14.

Cher ami, fais ce bon choix !

Verset du jour

Lorsque le souverain pasteur paraîtra, vous obtiendrez la couronne incorruptible de la gloire. 1 Pierre 5:4