Janvier 2020

En janvier nous avons parlé d’étoile.

L’étoile qu’ont vue les mages, c’est un signe, un message de Dieu pour intriguer, puis attirer à Lui, et se révéler. Si nous sommes attentifs aux signaux que Dieu continue d’envoyer encore aujourd’hui, nous pouvons être sûrs que les suivre nous conduira au bon endroit, et nous serons remplis de joie. 

« Et voici, l’étoile qu’ils avaient vu en Orient marchait devant eux, jusqu’à ce qu’étant arrivée au-dessus du lieu où était le petit enfant, elle s’arrêta. Quand ils aperçurent l’étoile, ils furent saisis d’une grande joie » Matthieu 2.9 et 10

Avec les enfants nous avons fabriqué des étoiles par pliage de petits papiers sur lesquels ils ont écrit des messages qu’ils veulent faire connaître à d’autres personnes. Par exemple : « Jésus- est- le- bon- berger ». Avec toutes les étoiles nous avons confectionné un mobile qui se balance et cherche à attirer les regards…

Qui l’a vue ?

Nous avons également parlé de la joie de Siméon, qui, poussé par le Saint Esprit, est entré dans le temple le jour où les parents de Jésus venaient le présenter au Seigneur, selon la coutume juive. Il avait été averti par le Saint Esprit qu’il ne mourrait pas avant d’avoir vu le Christ. Cet épisode nous montre que Dieu tient toujours ses promesses, ce qui nous encourage à rester sans cesse attentifs à ses signes et à ses paroles.

Enfin, les enfants ont écouté le récit du voyage de la famille de Jésus de Nazareth à Jérusalem, pour la Pâque, et les circonstances qui ont amené Joseph et Marie à retrouver leur fils en train d’enseigner dans le Temple alors qu’il n’avait que 12 ans, par là indiquant (ou rappelant) clairement à ses proches la mission qu’il était appelé à remplir : « s’occuper des affaires de son Père » Puis il est dit (Luc 2. 52) : « Et Jésus croissait en sagesse, en stature, et en grâce devant Dieu et devant les hommes »

Il est rappelé aux enfants qu’il n’y a pas d’âge pour commencer à s’intéresser aux affaires de Dieu. Grandir dans les voies de Dieu, c’est MAINTENANT, à 6 ans, à 10 ans… ou plus ! c’est s’attacher à mémoriser des paroles de la bible, c’est s’intéresser à la vie de Jésus,  y mettre tout son cœur jusqu’à être capables d’en parler à d’autres. C’est ça grandir en sagesse, en stature et en grâce !

Nous avons fabriqué une jolie carte décorée, dans laquelle est écrit le verset de Jean 1. 9, étudié dans la période de Noël. Ramenée à la maison comme un trésor, et déposée sur la table nuit, cette parole, comme d’autres par la suite, pourra être lue et relue dans la semaine, afin d’être retenue et de pouvoir être proclamée à qui veut bien l’entendre. Pourquoi pas, au pupitre au cours d’un culte, comme Jésus dans le temple à l’âge de 12 ans ?