Histoire de l’église


 

Notre église est née du ministère du Pasteur Gaston Ramseyer, imprimeur devenu Pasteur à 21 ans et qui exerçait alors son ministère au sein de l’Eglise Réformée de Charleville-Mézières.

C’est lors d’un séjour en Angleterre qu’il reçut le baptême dans le Saint-Esprit et que son ministère en fut puissamment transformé. Il eut à coeur notamment de s’engager dans une action d’évangélisation, entouré de quelques membres de l’Eglise Réformée de France qui partageaient les mêmes convictions.

A cet effet, un « coffee bar » fut ouvert en septembre 1974 Avenue Charles Boutet. Bien des personnes se tournèrent vers le Seigneur et furent transformées.

Le 1er septembre 1975, était donc créée l’Association Mission Evangélique.

La présidence de celle-ci fut confiée à Jean Fontaine car à l’époque, un étranger ne pouvait pas être membre d’une association sans l’accord du Ministre de l’Intérieur ; or, Gaston Ramseyer était suisse.

Les relations avec l’église Réformée étant tendues, Gaston Ramseyer démissionna de cette église et mit en place une véritable structure d’Eglise avec ceux qui partageaient sa vision.

Le 1er mars 1979, le Pasteur Paul Greiner succéda à Gaston Ramseyer, appelé à se consacrer davantage à un ministère d’évangéliste itinérant, qui bénira la France, la Suisse et la Belgique.

Le 7 mars 1982, une demande d’affiliation à la Fédération des églises évangéliques baptistes est faite, dont l’acceptation est concrétisée lors du Congrès de cette Fédération au mois de mai 1982.

En avril 1982, a lieu la première réunion à Sedan, d’abord au sein du presbytère prêté par l’Eglise Réformée, puis ensuite au sein d’un local prêté par Jacky et Josiane Poulain. En février 1987, une salle sera louée Boulevard de Tassigny.

Le 30 juin 1983, le Pasteur Paul Greiner part pour une mission en Afrique où il deviendra Directeur d’une école biblique. Il est remplacé, le 29 août 1983, par le Pasteur Bernard Evrard.

L’église connaîtra à cette période un afflux de nouvelles personnes, un peu comme un second souffle : des jeunes et des moins jeunes seront transformés par l’Evangile.

Le 11 décembre 1984, un immeuble est acheté 24 rue Louis Jouvet, constitué d’une grande salle et de salles annexes, ce sera un précieux instrument qui permettra d’héberger des missionnaires (Jeunesse en Mission, les Covenant Players) pour des temps d’évangélisation dans la ville, organiser des café-concerts, une époque où l’église a « élargi l’espace de sa tente ». Une convention réunissant plus de 300 personnes sera même organisée dans cette salle, qui accueillit ainsi des chrétiens de l’est et du nord de la France, ainsi que de Belgique.

C’est le 1er février 1987 qu’est créée l’Association Cultuelle Eglise Evangélique Baptiste de Charleville-Mézières.

Le 28 février 1987 verra le départ du Pasteur Bernard Evrard et en septembre 1989, des cellules de maison seront mises en place.

Le 20 mai 1990, Jean Fontaine est appelé à être le Pasteur de l’église, à l’unanimité des membres.

Le 12 septembre 1993, l’Association Mission Evangélique devient « l’Entraide Evangélique ». Une Assemblée Générale Ordinaire est organisée pour un projet d’achat de l’immeuble 18 rue Albert Poulain, accepté à la majorité des membres.

C’est le 6 novembre 1997 que l’assemblée déménage dans nouveaux locaux.

Au cours de son ministère comme Pasteur de l’église et même après, Jean Fontaine réalisera un travail d’aumônier des prisons, particulièrement à la Maison d’Arrêt de Charleville-Mézières.

Le 1er janvier 1999, le Pasteur Christophe Eskdale et son épouse Patricia, d’origine anglaise, en provenance de la région parisienne, succède au Pasteur Jean Fontaine. En plus du ministère pastoral d’église, Christophe est aumônier militaire de la réserve. Il devient alors aumônier protestant du Centre d’Entraînement du Commando 9ème Zouave à Givet, du 3ème Régiment de Génie et de la Gendarmerie.

Christophe Eskdale quitte l’assemblée au mois d’août 2010 pour reprendre l’église baptiste de Seloncourt, dans le Doubs.

Le 8 mai 2011, l’assemblée générale se prononce sur la candidature de Samuel N’Jock, qui est installé officiellement le 3 septembre 2011.

Ce dernier quitte l’assemblée le 12 juin 2015. Suit alors une période de 3 ans sans ministère pastoral, au cours de laquelle les membres de l’assemblée vont se prendre en charge et maintenir la vie spirituelle de la communauté avec les talents reçus de Dieu.

Après 3 ans de prière, un nouveau pasteur est accueilli par l’assemblée, fin mai 2018, le Pasteur , qui exerçait précédemment son ministère au sein des Assemblées de Dieu de France et que Dieu a conduit dans une autre direction. Il n’est toutefois pas sans connaître l’assemblée, puisqu’il s’y est converti en mars 1984 avec son épouse, Valérie. Ils ont vécu dans cette assemblée 3 ans à l’époque. C’est donc un retour au berceau.