ATTENTION AU FEU ÉTRANGER (LES DANGERS DE LA FAUSSE ADORATION) (09/09/2018)

feu étranger

 

ll est question de Lévitique 10/1-11 concernant le danger consistant à offrir un feu étranger à Dieu. Attention à ne pas fabriquer un évangile frelaté, des pseudo-manifestations spirituelles préfabriquées relevant davantage du délire psychédélique que de la manifestation divine, il s’agit d’une ivresse spirituelle et religieuse comparable aux liqueurs enivrantes proscrites pour les sacrificateurs de l’Ancien Testament.
Dieu a parlé à ce sujet à Aaron, le père des deux sacrificateurs qui sont tombés morts devant l’Eternel pour avoir offert un feu étranger, non autorisé.
Ils n’ont sans doute pas veillé à exécuter convenablement les prescriptions données par Dieu à Moïse :

– avaient-ils pris les braises sur l’autel ?
– étaient-ils réguliers dans l’offrande des sacrifices, selon les prescriptions édictées ?
– ont-ils respecté la composition du parfum offert sur l’autel, tous ces aromates ayant une symbolique ou signification spirituelle profonde ?

On ne s’approche pas de Dieu selon des traditions ou conceptions humaines mais selon la norme établie par Dieu lui-même, être un adorateur, c’est du sérieux : c’est en esprit et en vérité. Voulons-nous être agréables au Seigneur ou marcher selon nos conceptions qui ne mènent nulle part ? Dieu veut nous faire avancer, pas reculer, nous sommes appelés sacrificateurs pour Dieu le Père.